Menu
Réenchantez votre entreprise
trouvez
votre solution café
en 3 étapesÉconomisez 40% et régalez vos équipes
Lancer la simulation
Actualités
Ecologie

Tout savoir sur le café biologique

On nous parle de plus en plus de café biologique, mais savez-vous exactement de quoi il s’agit ? Qu’est ce qui le différencie d’un café classique ? Quels sont les critères à respecter durant la culture, l’exportation et la torréfaction ? On vous explique tout dans cet article. 

Le café bio, c’est quoi ? 

Un café sera certifié biologique s’il est cultivé sans produits chimiques de synthèse (pesticides ou engrais), sur un sol vierge de toutes traces de ces produits et ce depuis 5 ans.  

Le processus de passage en bio est très long et couteux pour les producteurs, c’est un engagement très fort de leur part car ils doivent trouver une manière de compenser les rendements dus aux pesticides et être patients le temps que les sols se régénèrent. 

Son parcours est suivi de la culture à la consommation. En effet, pour préserver toute sa pureté, il ne peut être en contact avec d’autres cafés non biologiques. Il se doit, donc, d’être entièrement traçable et contrôlé à chaque étape. 

 Sa culture

Pour obtenir l’appellation biologique, les producteurs respectent des règles rigoureuses, naturelles et qualitatives qui ont un impact positif sur l’environnement, favorisent la biodiversité et limitent la déforestation. 

Ainsi, en plus de l’interdiction d’engrais ou de pesticides chimiques qui sont remplacés par des produits naturels comme la chaux ou la cendre, le compost doit être 100% bio, les parcelles sont petites et doivent rester au repos de façon cyclique, les récoltes se font à la main ce qui permet de garder le grain intact et le stockage est effectué dans des sacs en toile de jute.  

Cette culture qualitative permet également au producteur d’être rémunéré de façon correcte et de vivre décemment.  

Son exportation : 

Le Brésil est le plus gros exportateur de café vers l’Union européenne. La France, quant à elle, en est le cinquième importateur.  

Même si le café bio ne représente que 5.2% de la consommation totale de café, il est en forte progression (+39.2%) (1). 

Des règles strictes s’appliquent pour son transport : il ne peut être mis en contact et stocké qu’auprès d’autres produits biologiques. Aucun mélange avec des grains traités n’est autorisé. 

Sa torréfaction  

Toujours au sein de l’Union européenne, c’est l’Allemagne qui arrive en tête avec 551 000 tonnes de café torréfié produit, suivie par l’Italie (414 000 tonnes), et la France (139 000 tonnes). 

Les torréfacteurs doivent veiller à ce que les machines et outils de torréfaction soient consacrés uniquement au café biologique. De plus, chaque ustensile mis en contact lors de la torréfaction ou de la mise en sachet doit être nettoyé selon un protocole précis pour préserver la qualité et la pureté du café. 

La certification bio est annuelle et les nombreux contrôles effectués pour attester du respect de tous ces process garantissent un café 100% bio au consommateur. 

C’est là que notre travail commence chez Expresseau ! Nous sélectionnons les meilleurs cafés torréfiés pour que votre pause-café soit toujours un plaisir et nous alimentons la machine à café de votre entreprise pour que vous n’en manquiez jamais. 

 Si vous êtes amateurs, découvrez ici la gamme de café bio Owl Brothers sélectionnée pour vous. 

1 : https://www.lsa-conso.fr/le-bio-prend-racine-dans-le-cafe,363453 

Les brèves de café

Le bureau 0 déchet

16 décembre 2020
24 millions de déchets sont produits, chaque année, au travail. Bouteilles plastiques ou gobelets, feuilles de papier à l’imprimante, empreinte carbone de nos mails sont quelques-uns des points sur lesquels on peut agir....
En savoir +